Méert, une histoire de gourmandise

Publié le par Aurore

Tout gourmand qui s'assume a déjà poussé la porte de la maison Méert pour s'offrir une de ses fameuses gaufres à la vanille, ou goûter une de ses autres gourmandises. Installée depuis plus de deux siècles à Lille, la maison Méert est une véritable institution. Pour satisfaire gourmandise et curiosité, elle nous livre un coffret, composé de deux ouvrages, révélant quelques-unes de ses recettes, mais également les deux siècles d'histoire de la maison.

Méert 1

Méert 2

Méert 3

 

Satisfaire les gourmands : gaufres et autres délices...

A deux pas de la Grand' place, rue Esquermoise, quelques gourmands affluent. Sous leurs yeux émerveillés, l'élégante devanture de la maison Méert offre quantité de gourmandises : pâtisseries, tartes, confiseries, chocolats... Sans oublier, les célèbres gaufres fourrées à la vanille de Madagascar, soigneusement déposées dans leur ravissant écrin. Face à l'abondance de mets sucrés, le choix s'avère cornélien. Au fil des pages, la traversée de l'ouvrage impose le même dilemme. Religieuse, merveilleux, baba, lequel fera chavirer le navire ?  Si l'on se fie à la renommée, une escale à la page 58 semble inévitable. Sans nous dévoiler tous les secrets de sa confection, le chef nous révèle une recette et quelques conseils pour réussir nos propres gaufres, dégustées froides ou chaudes, selon l'envie ou la saison...

Méert 4

Méert 5

méert 6Toutefois, Méert, ce n'est pas qu'une histoire de gaufres. Christopher Estevez, chef pâtissier, Maxime Schelstraete, chef du restaurant et Laurent Couchaux, chef chocolatier, ont longuement travaillé pour nous offrir une soixantaine de recettes sucrées ou salées, accompagnées d'alléchantes photographies. Les recettes sont classées par thèmes. Viennoiseries, gâteaux de voyage, tartes, gaufres, pâtisseries, confiseries, chocolats, douceurs de fêtes ou notes salées, proposés dans la boutique ou servis au restaurant. On retrouve les traditionnelles recettes de la maison : religieuse au chocolat, surmontée de son petit macaron, crottes d'âne, ancêtres du macaron, Flore, crée en hommage à l'une des propriétaires, tartes de saison, généreusement recouvertes de fruits. On se délecte des classiques de la région, difficile alors de ne pas évoquer la fameuse tarte à la cassonade. On approuve la nouveauté : baba au rhum revisité, servi sous une autre forme, progrès modernisé, délaissé par sa crème au beurre pour s'alléger un peu, exotique tarte tatin à l'ananas. Enfin, on termine sur une note salée : bagel au saumon, blanquette de veau à l'ancienne...

Petite histoire de gourmandise

Méert, ce n'est pas non plus qu'un étalage de gourmandise, c'est aussi une histoire qui s'inscrit dans celle de la rue Esquermoise depuis près de trois siècles. Jean-François Mallet, Geoffrey Deffrennes et Véra Dupuis ont enquêté durant plusieurs mois pour nous conter cette histoire, de 1761 à aujourd'hui.

méert 7

méert 8

méert 9

Tout commence en 1761. Arnould Joseph Delecour, un drapier de la rue Esquermoise, transforme sa boutique en confiserie. Profitant de l'arrivée du cacao à la cour de Versailles, il y vend des liqueurs et des chocolats. L'ascension de la boutique, qui prendra en 1849 le nom qu'on lui connaît aujourd'hui , débute. Plusieurs propriétaires se succèdent, modernisent embellissent, théâtralisent le décor, faisant ainsi de Méert un "palais de la gourmandise". Les clients accourent : de la bourgeoisie lilloise à la royauté belge, en passant par la très célèbre Marguerite Yourcenar ou le Général de Gaulle. A Lille, Méert devient incontournable.

Au texte, joliment écrit, révélant les détails de cette histoire, s'ajoutent de nombreuses  illustrations. A l'image de la devanture, l'ouvrage est richement orné. Les photographies dévoilent le décor des boutiques et du restaurant, la collection d'objets anciens. Les documents issus des fonds d'archives témoignent, quant à eux, du passé de la maison. On découvre des publicités d'époque ou encore les étiquettes qui ont orné les différents contenants...

 

Editions du Chêne

Jean-François Mallet

Corinne Vanmerris

Geoffroy deffrennes

Collection : cuisine et vin

Parution : 24 octobre 2012

Pages : 288

Prix : 29,95 euros


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article